HISTOIRE ET TRADITION AUX CHEVALIERS TIREURS
Chaque année, au printemps, un dimanche est consacré à la fois à une tradition dont on retrouve trace dès 1382, date à laquelle un certain Thierric Clément, habitant Place St Léger à Chambéry était consacré Roi du tir en Savoie, et à une commémoration de leur bienfaiteur, leur ancien Capitaine, le Comte Benoît de Boigne, qui en 1824 remettait sur pied la Compagnie des Chevaliers Tireurs, après les années d’inactivité forcée des périodes révolutionnaires et napoléoniennes en Savoie.
Ce dimanche 5 avril, les Chevaliers Tireurs se sont donnés rendez-vous au tir de la Saint Benoît pour que le tir désigne leurs dignitaires, Roi, Prince et Connétable pour un an. C’est Pascal PECQUENARD chez les adultes et Roméo PERRET chez les enfants qui porteront pour un an le titre de Roi du tir. Depuis 1509, par lettres patentes signées par le Duc de Savoie Charles III, les rois du tir sont exonérés d’impôts, taille, gabelle, ainsi que leurs pères et leurs frères pour un an… Las ! Les Chevaliers Tireurs des temps modernes devront bien s’acquitter de leur dû au fisc, le privilège n’ayant pas été validé par l’Etat français en 1860. Mais comme les Chevaliers Tireurs sont respectueux de leur histoire et de leurs traditions, les rois du tir seront exonérés de leur cotisation l’an prochain.
Sur la photo, de gauche à droite les adultes Madeleine PERRET, présidente du club, Léo PATURAUD, connétable, Jacques LIDOME, prince, Pascal PECQUENARD, roi du tir 2015, Henry PERRET, président de la Compagnie, les enfants Malcom PERRET, prince, Roméo PERRET roi 2015.
Dignitaires 2015